29.6.07

une coccinelle dans le métro


J'ai rendez-vous en ville. La sacoche en cuir noir dans la main gauche, je longe une portion de voie ferrée, le raccourci qui m'évite de passer sous la bretelle grise et moche de l'A13. Je m'arrête en chemin et me félicite de la repousse du trèfle. Cher lecteur, je te dévoile mon secret. Il y a là, entre les orties, mon carré de verdure où j'ai cueilli au fil de l'an passé une dizaine de trèfles à quatre feuilles. Je n'en trouve plus. Je n'en ai plus car je les ai tous offerts. A mes amis. Alors, je bénéficierai de la chance par ricochet. Peut-être. J'en cherchais un pour mon père dont le sort est entre les mains de Dieu, comme on dit.
Dans le métro, je vois sortir de la sacoche en cuir une coccinelle marron tachetée de noir. J'ouvre des yeux comme des soucoupes. Elle a dû sauter dans mes affaires lorsque j'étais plongé dans la contemplation du parterre de trèfle. Et la voilà coincée dans le dédale du Paris souterrain. Que faire? Ca n'est pas une vie pour une aussi frêle bestiole que de respirer l'air vicié du métro et de voler de banquette en complet-veston.
Je sors mon étui à lunettes et j'y enferme provisoirement la coccinelle.
A Châtelet, je fends la foule des badauds et des touristes pour aller à mon rendez-vous. Je repère mon interlocuteur campé sur le parvis de Beaubourg. Il faut que je libère la miss (est-ce un mâle ou une femelle?). Une haie de troène aux petites fleurs blanches parfumées délimite le périmètre de la terrasse d'une brasserie. Ce sera le nouveau départ de la coccinelle qui habite désormais les beaux quartiers de la capitale.
Peut-être ira-t-elle faire un tour à l'exposition consacrée à Samuel Beckett...
Avant qu'elle ne déploie ses ailes, je lui demande de prendre soin de mon papa.

6 commentaires:

jorebel a dit…

J'aime tes voyages...
Je t'accompagne... Je te vois... t'imagine...
Nous ne sommes pas loin...

Laurent Delpit a dit…

m*e*r*c*i Joséphine pour tes tendres paroles.

enjock a dit…

hello .Histoire de trèfle a 4 feuilles aussi .sais que j'en trouve souvent lors de mes prise de vues de mariage.Et biensûr je l'offre à la mariée .et il est du meilleur effet dans son bouquet.Le prochain trèfle découvert sera pour toi .Car biensûr il faut les offrir .je t'embrasse j'aime ta sensibilite.et ton regard sur la vie...... Atout bientôt...

Anonyme a dit…

Comment te dire ce que j'ai ressenti en lisant cela... je n'ai pas les mots, seulement une vague d'eau salée au bord de mes yeux...
il est beau ton pays
Fred ou Aqua

Laurent Delpit a dit…

coucou Enjock avec pas mal de retard,
je t'embrasse itou et j'attends avec impatience ton trèfle à 4 feuilles.
Laurent

Laurent Delpit a dit…

bonsoir Fred/Aqua
ton message me conforte dans l'idée que mon blog touche parfois, titille, effleure, dérange aussi, donc, sans doute est-il utile... une goutte d'eau dans un océan, mais une goutte d'eau quand même,
bises à toi