4.7.08

il est une fois...


...une dame de soixante-dix-sept ans qui a toujours vécu pour les autres. Elle a une âme d’adolescente et préfère la compagnie des jeunes. On l’emmène à un concert, puis boire un verre avec les artistes, jusqu’au bout de la nuit. Elle en redemande. On l’emmène au théâtre, elle se fait belle. Quand le rideau s’ouvre, elle a des étoiles plein les yeux. Elle adore faire le marché le samedi et cuisiner pour sa fille, son fils adoptif et les amis, autour d’une ou deux bouteilles de vin blanc.
Après une opération délicate, deux mois de lit d’hôpital, de bouffe immangeable – elle a perdu l’appétit et surtout huit kilos – il lui tarde de rentrer chez elle. Elle en a marre du centre de rééducation et le répète sur tous les tons de la gamme : « j’en ai ras les couettes. »
La maison est prête à l’accueillir. Elle a droit à son verre de vin blanc, à un peu de fromage, du laguiole agrémenté de pâte de coings. Un petit écart après deux mois de régime drastique… Elle se régale.

Samedi, clopin-clopant – car elle a un genou tout neuf –, elle va faire le marché. Elle retrouve avec bonheur ses vendeuses, les bruits et les odeurs de la place Fernand Pelloutier. Elle est enfin dehors, bras dessus bras dessous avec sa fille, elle respire.
Le soir, l’attend un dîner surprise et du champagne.
Hélas, la guigne la poursuit encore…
Elle veut payer son kilo et demi de pommes de terre. Son portefeuille a disparu. Mélodrame. Il y avait cent euros en liquide, la carte bancaire, la carte vitale, la carte d’identité. Crise de larmes. Une dame âgée au bout d’une canne, c’est une cible facile pour les pickpockets. On file au commissariat. « Revenez à quatorze heures. »
A l’heure dite, la préposée lui rétorque, la bouche en cœur, « ça n’est pas un vol, c’est une perte. » La dame au genou tout neuf n’en peut plus. Sa fille enrage, son fils n’en croit pas ses oreilles. Sous prétexte qu’elle est âgée, elle l’a posé par mégarde, ça tombe sous le sens. Elle n’accepte pas qu’on la prenne pour une demeurée: « J'suis pas cabèque! Je sais qu'on m'a volée. »
Furibarde, la fille comprend pourquoi la délinquance est soi-disant en nette baisse. Parce qu’on chasse du commissariat le moindre pékin qui s’est fait volé, mais n’a pas eu la "chance" de se faire tabasser.


P.S. désolé pour celles et ceux qui auront éprouvé une sensation de déjà-vu; comme je sèche lamentablement, j'ai préféré "remonter" un de mes billets qui avaient peut-être échapper à votre sagacité.

11 commentaires:

njel a dit…

je laisse ici, en vrac, mes 1ères impressions: vos textes sont riches de gens, ça me touche...Moi, c'est à "mon" tilleul que j'cause, et dans une prochaine vie, je ne voudrais pas être rouge-gorge... trop solitaire

sophie (des grigris ) a dit…

Mais tu as raison Laurent !
Je ne l'avais pas lu celui -là ....
En te lisant j'ai pensé à ma maîtresse du CM1 et CM2 ...
Elle a 86 ans et c'est mon modéle
Elle est vive, charmante, piquante et délicieusement "indigne "
Je l'aime quoi et je l'admire ....

lamalinchista a dit…

C'est plutôt touchant...
Merci de nous avoir mis le nez dessus !

Sylvie a dit…

Jamais devenir vieux... c'est possible ça ?

gicerilla a dit…

Vous faites bien de faire remonter des archives des vieilles choses pourtant si d'actualité. Les faits divers c'est comme la mode ça ne se démode jamais, ça va, ça vient, ça revient et c'est toujours dans le ton, le bien comme le moche, le grand comme le médiocre... Sylvie a raison "j'veux pas devenir vieille !"

lasaxophoniste a dit…

Bonsoir Laurent.
c'est bien que cette dame aime rester jeune et qu'elle parle aux ados. Pas comme certaines vieilles qui radotent toujours et qui disent sans arrêt du mal , comme si, elles avaient perdu la tête. Bises tardive . Moi je vais dodo oui encore ! n'ai fais que cela de la journée... en espérant que demain je serai mieux.

wawaa a dit…

Ca me fait penser à ma grand-mère que je ne vois pas souvent. Elle marche 4 fois plus vite que moi et à 80 ans, elle resplendit de jeunesse !

Merci d'avoir fait remonter ce récit même si la fin n'est pas joyeuse et montre bien que ce monde ne fonctionne que sur des préjugés et des apparences, Hélas.

Cantabile a dit…

Et oui, il faut savoir :
- que les vieux perdent tous la tête
- que les jeunes sont tous des délinquants
- que les homosexuels ont tous le sida
- que toutes les femmes ne pensent qu'à leurs fringues
- que tous les enfants, ne sont plus ce qu'ils étaient...
- que tous les noirs/arabes sont des feignants
- qu'il faudrait une bonne guerre pour nettoyer tout ça (si si, on l'entend encore ça !)
- que l'Art, c'est fait pour les riches
- ...
- la liste peut être longue...

Le tout, c'est de faire de la résistance !

Julie a dit…

Résister ! Résister ! ^^

"Ma grand mère a quelque chose
Que les autres femmes n'ont pas
Ma grand-mères est une rose
D'un rose qui n'existe pas
[...]
Mes plus lointains souvenirs remontent jusque dans ses bras
Je n'ai jamais vraiment compris pour quoi elle seule était comme ça..."

Ma grand-mère a moi vient, portée par "un charmant jeune allemand", de grimper dans ce voilier de l'armada qui célébre notre jumelage vieux de vingt ans, et de s'exclamer que la terre était bien trop immobile par rapport à la Seine qui tangue et vous berce. Je l'aime =D

Au fait j'ai eu mon bac mention bien !

Laurent Delpit a dit…

@ njel
Merci ^^ ton tilleul, il s’appelle tilleul ? mon chêne ne produit que des glands, lui

@ sophie
Ton cher fiston est encore aux US ? Ah… la jeunesse…
J’aime l’expression « délicieusement indigne »

@ lamalinchista
Merci d’avoir été touché
Si je comprends bien, les articles qui sont au fond des tiroirs (accessibles), personne ne les lit ? Bientôt, interro écrite sur… (je vais réfléchir)

@ julie
Tu connais hélas la réponse à ta question
Ça dépend de quelle vieillesse on parle ; celle du corps, la déchéance, personne n’y échappe

@ gicerilla
Même constat que pour lamalinchista, on n’a pas fait ses devoirs ?
Si je remonte les vieilles choses, j’efface du coup les commentaires qui vont avec…
Et moi, est-ce que je veux devenir vieux ?

@ lasaxophiste
Cette dame, c’est Mado, personnage récurrent et réel de ce blog, ma mère adoptive, la mère universelle, celle qui a gardé son âme d’enfant.
As-tu pris tes 22 grogs, comme prescrit par le Dr. Ohlebeaujour ?

@ wawaa et aux autres
Les "vieux" y en a des moches et des cons, des aigris et des bons. Je ne fais pas de généralités. Une personne âgée n’est pas nécessairement admirable ou sage. Mais certaines le sont.

@ cantabile
Merci pour ta liste non exhaustive de préjugés qu’on nous serine insidieusement depuis la naissance. Mes parents faisaient comme ils pouvaient avec leur vision biaisée (et involontairement homophobe) de l’homosexualité. J’aime ton humour grinçant.
Tu oublies que les jeunes sont feignants aussi.
Résistons !

@ julie
Bravo
Tout le monde salue Julie qui a décroché son bac avec mention !
Joli témoignage que le tien. Comme quoi, on peut avoir 18 ans et ne pas être fan de « i love kitty » et autres joyeusetés débilitantes.
Ah ! oui, Rouen ! les navires ! j’en rêve !

@ ceux à qui je n’ai pas répondu sur d’autres billets
Pardon ! mais bon… tous les commentaires ne demandent pas nécessairement (tiens, ça fait deux fois que j’utilise le mot aujourd’hui) de réponse d’ohlebeaujour. L’essentiel est de passer. Et même sans laisser de trace parfois. Car 75% des lecteurs ne laissent pas de commentaires. 75% de ces lecteurs ne lisent que les 2 ou 3 premiers billets quand il n’y a pas trop de mots. J’suis mauvaise langue ? Non, c’est l’institut de sondage blogsos qui dit ça. Ca fait 150%, c’est normal. Depuis Nicolas S, les chiffres gonflent. Bon, j’arrête de dire des conneries.

Julie a dit…

Oh merci ! Touchée. Ne regrette rien, il pleut ici, l'Armada comme le ciel est détrempé... Et les marins ne sont pas si beaux que ça ^^ (je lis Bel Ami, ça retire du prestige aux uniformes et aux bouttons dorés :s)
A bientôt,
bisouuus