3.4.07

j'ai croisé un hérisson


Déjeuné au soleil, place Colette, Paris. Promené mon travail, mes feuilles volantes, bu un verre de Bergerac. Photographié le kiosque des Noctambules (perles de verre colorées de Murano). Souri à une inconnue. Traversé le pont des Arts. Regardé couler la Seine. Une brasserie. Pris un café, puis deux, puis trois, puis quatre. Trouvé un titre de roman. Ramassé des pâquerettes que j’ai tendues à une mendiante avec un euro symbolique. Il a plu. Garé mon vélo devant un commissariat. Regagné mes pénates. Dans le métro, dans mon baladeur préhistorique, la voix de Rickie Lee Jones m’a accompagné dans mon trajet. Longé la voie ferrée du tram, croisé un hérisson.

4 commentaires:

samedi! a dit…

Voilà ça c'était un exemple d'une journée parfaite non? :)

Many times it's the little things in life that makes it worth living.

Sheratan a dit…

Salut Laurent,

Pour te dire que ton blog est super sympa, très décalé, un brin déjanté, très bien écrit donc forcément génial.

amicalement,

V.

Julie a dit…

Pardon pour le harcèlement... :s mais je me demlandais : le coup du hérisson baveur de Bourgogne, c'est voulu ou non ?

Laurent Delpit a dit…

vous ne me harcelez pas, vous me permettez de ne pas travailler :o)
l'effet de l'escargot est voulu
vous aurez remarqué que j'ai un côté joueur...