5.2.08

ours, marmotte, truite, moineau ou cafard


Avant d'avaler ma cafetière du matin, une petite précision pour mes gentils lecteurs. Je constate que les commentaires ne se limitent très souvent qu'aux posts les plus récents. Je conçois parfaitement que tu n'aies pas envie de commenter, mais seulement de lire, de regarder les images ou de te plonger dans la contemplation du bleu azur de mon fond d'écran. Voici donc la petite précision pour ceux qui se promèneraient sur les articles plus anciens pour comprendre l'étrange animal que je suis (tour à tour ours, marmotte, truite, moineau ou cafard) : parmi les multiples options que propose blogspot, j'ai choisi d'être averti par e-mail de chacun de tes commentaires. Aussi, où qu'il soit, je le lis dès que je mets de côté mes obligations et y réponds s'il requiert une réponse.
En ces temps obscurs, je te souhaite une journée lumineuse et tendre et s'il fait nuit quand tu liras ces lignes, des rêves peuplés de caresses.

p.s. au bord de la rivière, j'ai pêché un rayon de soleil pour adoucir le chagrin de Michel qui a perdu sa mère, pour Christiane, Lili et Nicolas.

3 commentaires:

ambre a dit…

ah..........bah apparemment, les lecteurs ne sont pas venus lire jusque là ....

Laurent Delpit a dit…

bonjour Ambre
selon une source rumorigène, 90% des lecteurs ne laissent pas de commentaires

ambre a dit…

oui mais çà, çà se comprend
moi mm,
par exemple quand je vais sur le blog de Clo (GdeB) où j'ai eu le plaisir de vous croiser, plutôt que de lui écrire toujours oooooooh c'est beau oooooooooooh c'est magnifique
je repars sans laisser de comm....
des fois, on ne sait pas quoi commenter !