11.3.08

violette blanche à Bridoire


Au château de Bridoire, nous discutions avec les Compagnons Réunis du sort des vieilles pierres qu'ils bichonnent. Michelle et Claudio se disent que Bridoire ferait un joli pied-à-terre. Quant à moi, je m'échine à prendre une fleur en photo (une violette blanche). Le vent me nargue et m'oblige à cueillir la violette. Je la pose sur le camion des Compagnons et te l'offre ce matin.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Hey man, peux-tu transmettre à Michelle et Claudio que je rêve d'acheter un château à plusieurs? Ne rigole pas c'est sérieux. Je vends mon appart et je viens m'installer dans le sud-ouest.
Yeah !!!!
Flo

Laurent Delpit a dit…

ça c'est une bonne nouvelle !
un château? ça n'est pas raisonnable, si l'Etat s'en débarrasse c'est que, vois-tu, l'Etat n'a pas les moyens de l'entretenir.
Ton rêve me fait rêver aussi.
Sachant que les banques m'ont refusé un tout petit prêt (récemment - et ç'a été tout un chbinz), c'est mal barré... (pour moi en tout cas)
BIENVENUE DANS LE MIDI MOINS LE QUART FLÔ



j'imagine déjà ton chat dans un château :o)

stéphane dans le médoc a dit…

suis moi aussi un doux rêveur
disons que préserver ma capacité à l'émerveillement est une de mes préoccupations !
ce qui n'enlève rien à l'alchimie poétique que dégage ton blog (quel mot !) Les images, le texte... tes choix... enfin tu dégages une sacrée sensibilité artistique ! J'ai cru être emporté dans un livre... moi qui ne lis plus.