24.8.08

mais que fait le modérateur ?



Prenez un tchat relativement convivial, mettez y une centaine de blogueurs oisifs (un flux d’une centaine en général), des gens de tous horizons qui ont déjà bavardé ensemble ou pas, qui se sont rencontrés dans la vraie vie ou pas, des sujets de discussion qui varient selon l’humeur des tchatteurs, beaucoup d’humour, de vrais-faux cafés servis avec amour, de vrais-faux apéros pris ensemble (chacun derrière son écran), des solitudes qui se croisent. Comme deux gamins dans une cour de récréation qui ont décidé de se bagarrer, Bénédicte et moi en étions aux insultes quand est apparu un tchatteur inquiet. Il y croit dur comme fer (comment ne pas y croire quand on débarque en plein milieu d’une salve d’insultes ?) et appelle le modérateur. Bénédicte et moi, on se marre comme des baleines. De vrais gamins, j’vous dis.

p.s. pour suivre le fil, lire de bas en haut (non, je ne vous prends pas pour des blaireaux, je pense à ceux qui ne connaissent pas ou ne pratiquent les salons de discussion).

Photobucket

1. Bénédicte m’a ensuite expliqué ce qu’était un tonfa : une matraque munie d'une poignée.
2. Excuse-nous, pettittoumimi la prochaine fois, joins-toi à nous et crêpons le chignon d’Anna Sam (l’ex-caissière qui a écrit un livre) qui s’ennuie ferme chez elle et vient parfois se défouler sur blog-it.
3. J'apprends par Anna Sam que c'est chez Ruquier, en janvier dernier, que Titoff l'a embrassée. Extrait d'un court bavardage entre elle et moi, ce matin, au café blog-it :
– C’était un direct, je n’ai pas pu lui en ficher une, se défend-elle.
– Fallait lui mettre la main au paquet.
– Oui… bredouille cette bécasse, c’était une possibilité.
– Faut pas se laisser faire. Tu lui mettais la main au paquet et là, il était scié… le direct, ça se travaille, poulette.
[bécasse, poulette, ce sont des tendresses adressées à mes camarades féminines, pas vraiment de quoi casser trois pattes à un canard]
– Je ne sais pas si je vais refaire une télé… mais bon, si ça se fait, je te demanderai conseil.
– Ok. Je te coache. Je ne prends pas cher la séance.

10 commentaires:

SUMIE a dit…

quel soirée passionnante :o)

Miss pas touche a dit…

tu sais ce qu'il te dit mon chignon ? XD
et comment tu sais que je m'ennuie chez moi... je croyais pourtant avoir réussi à faire croire que j'avais une vie passionnante et extrêmement remplie (merde... ça fait pas crédible ? v_v)

lafailli a dit…

il me semble que la tchateuse inquiète est un garçon !

ohlebeaujour a dit…

@ lafailli
oops, je vais corriger ça, fissa

@ les autres
je réponds plus tard, faut que j'travaille ............. soupir

Miss pas touche a dit…

tu ferais mieux d'aller bosser plutôt que de raconter ma vie privée :-)))

PTM a dit…

Et ouais...
Merci pour ma situation :)
D'un autre côté, il faut aussi préciser que cette conversation avait été précédée d'une autre discussion assez "houleuse" entre deux personnes , à peu près le même genre de phrases douces, mais pour le coup je peine à croire que c'était "pour de rire"...

^^
Enfin, tout est bien qui finit bien :)

Opaline a dit…

Perso, j'aime beaucoup vous voir vous jeter des "gentillesses" au visage tous les 2 ^^ ...
Ça m'amuse toujours énormément ^^ ...
Mais bon, c'est vrai qu'il faut avoir l'habitude et avoir déjà suivi un peu quelques-unes de vos discussions "mouvementées" pour savoir que... ^^...

ohlebeaujour a dit…

@ sumie

Je sens une pointe d’ironie… on a les passe-temps qu’on peut :o)

@ miss p & t

Ton chignon parle ?
Non, tu n’es pas crédible deux secondes, ce matin, tu me racontais ton programme de la journée j’ai failli m’endormir

A propos de vie privée, comme disait je ne sais plus quel(le) humoriste : j’ai une vie privée. Privée de tout, oui.

Mais si tu es heureuse en ménage alors tout va. Je te charrie mais bon, faut quand même que je soigne mes lecteurs/trices … je ne vais quand même pas passer mon temps à te débiter des âneries … sauf si tu aimes…
Bisou de 22 : 09 (sans la langue !!!)

@ PTM

Oui je me rappelle cette discussion, où ça frappait presque.
On ne donnera pas de noms.
Entre Bénédicte et moi, c’est l’amour vache.

@ Opaline

J’adore jeter des gentillesses et des tendresses et des noms d’oiseaux mais c’est vrai que sur Internet, faut se méfier, il n’y a pas le vis-à-vis … l’ironie passe difficilement, alors le 15ème degré, n’en parlons même pas. D’où certains appels du pied, certaines allusions, voire carrément des avertissements : genre : attention ! on plaisante !

RAVI de t’amuser en tout cas. C’est toi au balcon qui rit comme une hyène ?

bénédicte a dit…

Waaaa l'autre ! Anna dit qu'elle a un chignon qui parle !
(Laurent, si elle en est a ce point, je pense qu'elle consomme des stupéfiants, cette fille...)
Et puis c'est vrai qu'elle passe à la télé, et son mari adore ça. Pour une fois, en un clic de télécommande, il peut la faire taire :D

Sinon, pour rester dans le ton : je vous emmerde tous.

ohlebeaujour a dit…

@ bénédicte
je t'emmerde affectueusement