21.8.08

Pissenlit, lacets, ongles et plumes de pigeon


Les boutiques ont baissé leurs rideaux métalliques. Les piétons se font rares. Je m’assieds sur les marches du Parvis Saint-Salvy. Je dénoue mon baluchon et y plonge mon impatience. J’ai toujours sur moi un carnet et un bic, un appel en attente, une carte en souffrance. Tiens ! Un coupe-ongles !? Je me coupe les ongles. J’écris ce billet sous les battements d’ailes des pigeons logeant en l’église Saint-Salvy. Les cloches sonnent le quart d’heure. Des passants parlent une autre langue. Une quarantaine de fenêtres me couvent du regard. Non… Vingt-deux d’entre elles sont closes. Pile en face, on tire un rideau, on m’observe en feignant de regarder ailleurs. Une adolescente qui s’ennuie un samedi soir chez ses parents. Je m’abîme dans la contemplation du plafond nuageux. Entre gris clair et gris foncé, le ciel hésite. Une fillette en robe à fleurs court après ses parents qui marchent main dans la main. Elle agite gaiement son sac bariolé, et je me demande :
Que renferme le baluchon de la fillette ?

21 commentaires:

le yenyen a dit…

Une peluche un peu usée, un mouchoir qui sert de couverture, un biberon en plastique pour poupon, et un collier de petites étoiles translucides en plastique. Au moins tout ça :)

Julie a dit…

Hey =) Ca faisait longtemps... Ton blog a un goût de chez soi, quelque chose qui met à l'aise, de chaleureux, qui te dit : ça y est, je suis rentré ! Tu fais partie de ce qui m'est familier maintenant, c'est agréable de rentrer. C'est agréable aussi, d'être l'observateur, celui qui voit ce que les autres ignorent en passant trop vite...
Je continue à trouver que je parle trop, mais j'ai toujours pas fini :s
Un lapin dont l'oreille droite laisse deviner la toile en dessous de la peluche, à force d'avoir trop été tripatouiller au moment de dormir, un petit porte-monnaie, qui contient quelques pièces jaunes pour "avoir des sous", peut-être aussi un album de coloriage et des crayons taillés aproximativement ?

La Trollette a dit…

j'adore ces natures mortes urbaines... tiens, une idée de série pour la rentrée :o)

Chantilly a dit…

un rouge à lèvre usé, une dizaine de centime, un petit savon tout cassé qui sent bon, une brosse en plastique rose

Loiseau Bleu a dit…

Joli texte. Un plaisir à lire qui me fait penser au site Fulgures !
PS : depuis que j'ai découvert le texte de la Besace (peut-être et peut-être pas tiré des Mille et une nuits") je me pose aussi souvent cette question. Poser la question c'est déjà frôler l'ivresse. Je titube déjà. Petits bonheurs bonjour. lANIAmicalement

Anonyme a dit…

Lolo , c'est cro bo

Laurent Delpit a dit…

@ tous
pour vous dire à quel point je peux être naïf (ou stupide, si si) je n'avais même pas imaginé que "mes" lecteurs puissent répondre à la question... ils ont eux aussi un imaginaire et c'est heureux ^^

@ yenyen
au moins tout ça... et quoi d'autre? suis content de trouver en toi un nouveau lecteur, et fidèle en plus, c'est chouette, non?

@ juliiiiiiiiiiiiiie
t'es nouille ou quoi? je t'ai déjà dit cent fois que tu pouvais t'étaler ici sans problème, surtout pour dire des choses aussi gentilles
quant au contenu du sac, je n'en sais pas davantage que toi
à peluche

@ la trolette
oui, moi aussi, j'en ai plein mes tiroirs des photos dans ce style

@ chantilly
pourquoi rose la brosse, d'abord?

@ l'oiseau bleu
merciiiiiiiiii je vais rougir, si si, je rougis
fulgures? connais pas. j'y vais de ce pas.
lolomicalement

au fait... après je vous lèche,
bénédicte, vous n'savez pas ce qu'elle a fait? eh bien, elle a fait une capture d'écran d'un tchat où l'on se disait tout un tas de conneries, et maintenant... la honte, des centaines de gens me découvre en flagrant délit d'oisiveté (et de débitage d'âneries)
http://police.etc.over-blog.net/

Laurent Delpit a dit…

@ anonyme
merci anne o'nime
t'es cro gentil

Chantilly a dit…

mais parce que c'est une petite fille et toute les petites filles, dans leur tete, s'habille en ROSE et sont des PRINCESSES.

Julie a dit…

Oui j'dois être un peu nouille ^^ Mais c'est une impression générale, que je parle trop, enfin, heureuse que ça ne te dérange pas =)
Et euh nan, d'abord, je voulais être une princesse mais j'ai toujours détesté le rose, d'abord.

ohlebeaujour a dit…

@ chantilly
mais y a aussi des filles qui rêvent d'autres couleurs que le rose, j'ose espérer
et les princesses... on en est encore là?

Chantilly a dit…

mais moi je parle de PETITES filles, celles qui croyent aux princesses et aux princes charmants, qui confondent un bout de bois avec une baguette magique, qui croient qu'il suffit de le dire pour que Noel soit là, que d'un bon elles vont rejoindre les nuages (qui sont, évidement, en coton), ...
et puis ça passe tout ça, c'est normal.
@ julie
moi aussi j'ai horreur du rose.

ohlebeaujour a dit…

@ chantilly
où as-tu mis ma baguette magique? c'est toi qui l'a piquée?
bon, faut que je retourne à mon héroïne qui rêve de son prince charmant, le frère du duc
mais heureusement ça finit bien ^^

Chantilly a dit…

ah bon!

UNIC a dit…

Mon Laurent, excuse moi, je t'en prie, de ne pas avoir laissé mon petit commentaire avant. Ton récit n'est qu'une belle rêverie où l'on se plonge avec plaisir.

ohlebeaujour a dit…

@ unic
mais pourquoi je t'excuserais? le commentaire n'est pas obligé, la lecture suffit et si elle te plaît, ça me plaît
en tout cas, merci pour tes gentils mots

St Loup a dit…

C'était moi "unic" (une adresse professionnelle sur laquelle j'étais branché au moment de t'écrire. Voilà le stress...). Bizzz

Anonyme a dit…

Cela faisait longtemps mais je sais pourquoi j'ai mis ton blog dans mes favoris, j'ai toujours aimé les histoires de baluchons,je viens de poser le mien, et je lis tes cartes postales avec plaisir.
Bon alors , tu crois qu'elle a emporté son gouter parce que sa mamie lui a préparé des secrets rien que pour elle dans des boites magiques qui font sploutch quand on les ouvre...

ohlebeaujour a dit…

@ anonyme
mes baluchons sont à la fois métaphoriques et matériels (c'est bizarre, ça ... j'ai pleins de sacs à la maison)
au plaisir, anonyme de te croiser dans les ruelles de mon blog

Njel a dit…

Bonjour Laurent, connais-tu un album intitulé "Le livre de la lézarde"? Outre que c'est, à mon avis, un très beau livre, ta photo lui est comme un écho. Tes textes sont plein de vie des "gens", cela me touche.

ohlebeaujour a dit…

@ njel
je ne connais pas et je vais aller chiner ça
merci pour tes mots gentils
merci pour ces "gens"