14.2.08

ton cœlacanthe



Il paraît que c'est la Saint-Valentin... photo prise ce midi à Albi où s'affairent les forains...
muscles vibrant sous le poids des barres de fer, sueur dégoulinant sur le torse poilu, clope au bec (mince, j'ai fichu en l'air ton fantasme, pardon, j'recommencerai plus).
Où en étais-je déjà? Gare! Tu t'égares, Edgard.
Ciel sans nuage et petit nom tendre pour ceux qui s'aiment: Loulou...
- ton poisson rouge, ton cœlacanthe, ton toutou, ton minou, ton p'tit rat d'égout, ton homme?


3 commentaires:

Anonyme a dit…

Mon hérisson tout doux, tout doux... ?

Anonyme a dit…

mon chcrougnougnou ... tu devrais en faire une liste pour ton pote de la télé... ca devrait etre plutot comique...
amitiés

Fred

Laurent Delpit a dit…

surtout que mon cher PYD tarde à diffuser le mot, mais il n'aime peut-être pas le champagne, qui sait...